LES RESIDENTS 2017

Janvier
En partenariat avec l’Institut français d’Egypte
Mahmoud Desouky (Egypte)

Né au Caire en 1981, où il réside toujours, Mahmoud Desouky, après des études de journalisme, a commencé son parcours professionnel comme journaliste, spécialisé en critique d’art et critique cinéma.
Depuis quelques années, il se consacre à l’écriture de scénario, et a travaillé sur de nombreuses séries télévisées égyptiennes et régionales.
Mahmoud Desouky a par ailleurs fondé la compagnie de production Abwab, dont la première production, le court métrage égyptien Sucre blanc dont il est le co-auteur, a été sélectionnée dans de nombreux festivals internationaux, et notamment présentée au Festival de Cannes en 2015, dans la section « courts-métrages ».
Son premier ouvrage de fiction, le recueil de nouvelles « Min dakhil ghurfat za’ra » (« Dans une chambre bleue »), a été publié en 2015 par la maison d’édition égyptienne Al Kotob Khan. Mahmoud Desouky a remporté pour ce recueil de nouvelles le « Prix du Premier livre » de l’Institut français d’Egypte en 2016, à l’unanimité du jury, composé de personnalités du champ littéraire égyptien.
Il travaille aujourd’hui sur un nouveau projet d’ouvrage de fiction, et sur différents projets de scénarios pour le cinéma.
.
.


Février/mars
Shu Cai (Chine)
18 février 16H-17H rencontre à la médiathèque Etienne Caux

Chen Shucai, poète et traducteur né en 1965 dans la province du Zhejiang. Diplomé de langue et littérature française, il a été diplomate de 1990 à 1994 à l’Ambassade de Chine au Sénégal. Chercheur en poésie française à l’Institut des Littératures étrangères de l’Académie des Sciences Sociales de Chine, il vit et travaille actuellement à Beijing. Traducteur de poésie, il a publié des livres de traduction : Choix de poèmes de Pierre Reverdy, Choix de poèmes de Réné Char, Choix de poèmes d’Yves Bonnefoy, Anabase de Saint-John Perse et Anthologie des neuf poètes français. Il est auteur de plusieurs recueils de poèmes : (1997), Choix de courts poèmes de Shu Cai (2004), Poèmes de Shu Cai (2008), Exercices de Rythme (2014). En 2008, il a reçu la Médaille dans l’Ordre des Palmes académiques accordée par le Gouvernement français.
.
.


Avril/mai
Leandro Avalos Blacha (Argentine)
29 avril 16H-17H rencontre à la médiathèque Etienne Caux

Né en Argentine en 1980, Leandro Ávalos Blacha a étudié la littérature à Buenos Aires. Son travail est inspiré par Alberto Laiseca, qui l’a formé, et par la culture pulp/pop. César Aira, Daniel Link et Alan Pauls lui ont attribué à l’unanimité le prix Indio Rico 2007 pour Berazachussetts, publié en France en 2011 aux Éditions Asphalte (Folio Gallimard en 2013). Côté Cour, également publié chez Asphalte, est son deuxième livre en français. En 2014 il a participé à la délégation argentine au salon du livre de Paris et il a été invité au festival Les Imaginales à Épinal. Son dernier roman, Malicia, sera publié en 2016, chez Asphalte éditions.
.
.


Juin/juillet
Rodrigo Fuentes (Guatemala)
17 juin rencontre à la médiathèque Etienne Caux

Il est le lauréat du prix de la nouvelle d’Amérique centrale de Caratula de 2014. Ce recueil Trucha panza arriba a été publié en français aux éditions de L’atinoir et paraîtra en Espagne en 2017. Il est co-fondateur et éditeur du magazine d’art Suelta et de la maison d’édition numérique Traviesa.
.
.



Septembre/octobre Mario Fortunato (Italie) Origninaire de Calabre il est actuellement critique littéraire pour l’hebdomaire L’Espresso. Il a été membre de la commission italienne du cinéma du ministère de la culture, fondateur du festival de théâtre de Naples et directeur du centre culturel italien à Londres. Il est le co-auteur avec Peter Del Monte du script du film Compagna di Viaggio (1996) avec Michel Piccoli et Asia Argento. Ce film a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux. Il est également l’auteur d’un documentaire sur Umerto Eco, réalisé pour la BBC en 2001.

La Casa del Corpo, poésie (Shakespeare & Company, 1987)
Luoghi Naturali, nouvelles (Einaudi, 1988)
Il Primo Cielo, roman (Einaudi, 1990)
Immigrato, avec S. Methnani, récit (Theoria, 1990)
Sangue, roman (Einaudi, 1992)
Passaggi Paesaggi, récit journalistique (Theoria, 1993)
L’Arte di Perdere Peso, roman (Einaudi, 1997)
Amore, Romanzi e Altre Scoperte, chroniques (Einaudi, 1999)
L’Amore Rimane, roman (Rizzoli, 2001)
TransEuropaExpress, avec M.I. Gaeta, essai (Rizzoli, 2005)
L’Europa alla Prova del Consenso, avec M.I. Gaeta, essai (Donzelli, 2006)
I Giorni Innocenti della Guerra, roman (Bompiani, 2007)
Quelli Che Ami Non Muoiono, chroniques (Bompiani, 2008)
Certi Pomeriggi Non Passano Mai, roman (Nottetempo, 2009)
Allegra Street, roman (Bompiani, 2011)
Il Viaggio a Paros, roman (Bompiani, 2012)
L’Italia degli Altri, récit (Neri Pozza, 2013)
Le Voci di Berlino, récit (Bompiani, 2014)
Tre giorni a Parigi, roman (Bompiani, 2016)
.
.


Novembre/décembre
Perrine Leblanc (Québec, Canada)

Née à Montréal en 1980, elle a étudié les littératures française et québécoise à l’Université Laval (Québec) et à l’Université de Montréal. Elle a exercé les métiers de correctrice et d’éditrice, notamment chez Leméac à Montréal, avant de faire paraître en 2010 son premier roman, L’homme blanc (Le Quartanier), réédité l’année suivante dans la collection Blanche des éditions Gallimard sous le titre Kolia. Elle a reçu le Grand prix du livre de Montréal (2010) et le prix littéraire du Gouverneur général du Canada (2011). Son deuxième roman, Malabourg, finaliste du prix Françoise-Sagan, a paru chez Gallimard au printemps 2014. Elle a été l’auteur en résidence du festival AMERICA en 2014 et a participé au festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo à deux reprises.

Malabourg, roman, Paris, Gallimard, collection Blanche, 2014 [réédition chez Folio en 2015].
The Lake [Malabourg], traduction anglaise de Lazer Lederhendler, Toronto, House of Anansi press (Arachnide), 2015.
Kolia, roman, Paris, Gallimard, collection Blanche, 2011 [édition française de L’homme blanc].
Kolia, traduction anglaise de David Scott Hamilton, Toronto, House of Anansi press (Arachnide), 2013.
L’homme blanc, roman, Montréal, Le Quartanier, collection Polygraphe, 2010 [réédition chez Boréal compact, 2013].

Articles de cette rubrique

  • Présentation des résidents 2017

    , par EB

    Février/mars Shu Cai (Chine)
    18 février 16H-17H rencontre à la médiathèque Etienne Caux Shu Cai de son vrai nom Chen Shucai, poète et traducteur né en 1965 dans la province du Zhejiang. Diplomé de langue et littérature française, il a été diplomate de 1990 à 1994 à l’Ambassade de Chine au Sénégal. (...)