Accueil > EDITION > La revue bilingue meet > meet n°16 Dublin / Quito

meet n°16 Dublin / Quito


SBN 978-2-911686-84-9 / 286 p / 2012 / 20 €

15 photographies de Hakan Lindquist

Quito

Présentation de César Ramiro Vásconez
Efraín Jara Idrovo, Trace de mots
Huilo Ruales Hualca, Mécanique de l’Orange
Alexis Naranjo, Atténuantes / Aggravantes
Adolfo Macías Huerta, Le cerf-volant et l’arbre
Edwin Madrid, Bombón, Poesía y Rebelión
Gabriela Alemán, La crise I
Ernesto Quiñonez, Le feu, la dernière fois
Leonardo Valencia, Corte preciso
César Eduardo Carrión, Cage de Faraday
Ernesto Carriøn, Billy the Kid s’obstine à vouloir vieillir – Wanted
Juanjo Rodríguez Santamaría, Territoire pour une toile de Soutine
Izquierdo Salvador, Tomás Gutiérrez Alea

Dublin

Présentation de Hadrien Laroche
Aidan Higgins, Le baron qui venait du Balticum
Colm Tóibín, Barcelone, 1975
Dermot Bolger, Les rues de Martha
Anne Enright, Le week-end de la mauvaise baise
John Banville, Lupins et papillons de nuit à Rosslare
Claire Kilroy, The Devil I Know (extrait)
Seamus Heaney, Poèmes (extrait)
Colum McCann, Comme s’il y avait des arbres
Robert McLiam Wilson, Le Duc d’Enghien


15 photographies de l’écrivains suédois Hakan Lindquist

Articles de cette rubrique

  • Adolfo Macías Huerta

    Adolfo Macías Huerta est né en 1960 à Guayaquil, en Équateur. En 1995, il a gagné le prix national Joaquín Gallegos Lara pour son recueil de contes El Examinador et une seconde fois en 2010, pour son roman El grito del hada (Eskeletra). Son premier roman Laberinto junto al mar, est paru aux éditions Editorial Planeta en 2001. Le second roman El dios que ríe, paru en 2007 aux éditions Casa de la Cultura Ecuatoriana, propose un ensemble de styles très divers, habilement entrelacés dans une trame qui (...)

  • Aidan Higgins

    Aidan Higgins est né à Celbridge, Kildare, en 1927. Figure mystérieuse et respectée des lettres irlandaises - entre son compatriote Flann O’Brien (At Swim-two-birds, 1939) et par exemple l’allemand Arno Schmidt - exilé en Europe, marionnettiste en Afrique du Sud, il évoque la soif d’autodestruction des Irlandais rongés par la décadence de leur pays dans des recueils de nouvelles (Felo de Se, 1960) et des romans (Pars, Langrishe, 1966 ; Balcon de l’Europe, 1972). En 1977, il ranime ses souvenirs (...)

  • Alexis Naranjo

    Alexis Naranjo est né en 1947 à Quito, en Équateur. Poète, il a un Master en linguistique de l’université de Paris VIII, Vincennes-Saint-Denis. Il a publié les recueils de poèmes : Profanaciones (1988), Ontogonías (1990) – qui a obtenu le prix international Theobaldo de Nigris – El oro de las ruinas (1994), Interregnum (1996), œuvre qui inclue des poèmes, fictions et dessins de l’auteur. Le recueil La piel del tiempo (1998) a eu le prix national Jorge Carrera Andrade de cette même année. Le livre Sacra (...)

  • Anne Enright

    Anne Enright est née en 1962 en Irlande. Elle a publié des essais, des nouvelles et quatre romans : La vierge de poche (traduction française parue chez Rivages, 1992), La perruque de mon père (Joëlle Losfeld, 2000), L’air de quoi (L’Olivier, 2002) et The Gathering (Le Rassemblement) qui a obtenu le Man Booker Prize 2007. Il est paru aux éditions Actes Sud sous le titre Les Retrouvailles en (...)

  • César Eduardo Carrión

    César Eduardo Carrión est né en 1976 à Quito, en Équateur. Poète, essayiste, et professeur à l’université, il a étudié la philologie hispanique à Madrid, ainsi que la communication et la littérature à Quito. Il dirige le département de langues et littérature de l’université catholique pontificale d’Équateur. Ses essais critiques ont été publiés dans des revues nationales et étrangères. De même, ses poèmes sont publiés dans des anthologies d’Équateur et latino-américaines. Il fut membre du comité éditorial des (...)

  • Claire Kilroy

    Claire Kilroy est née à Dublin en 1973. Après un temps comme rédactrice en chef adjointe d’une série télévisée, elle se tourne vers l’écriture. Son premier roman All Summer (Faber & Faber, 2003) a remporté le prix Rooney de littérature irlandaise. Elle a publié Tenderwire (2006), nominé pour le prix Hughes & Hughes Novel irlandais ainsi que le prix Kerry Group fiction irlandaise et, en 2009, All Names Have Been (...)

  • Colm Tóibín

    Colm Tóibín est né en 1955 à Enniscorthy, Comté de Wexford. Après des études d’histoire et d’anglais à l’Université de Dublin, il s’installe à Barcelone en tant que professeur. Peu après il retourne en Irlande, travaille comme journaliste avant de sillonner l’Amérique du Sud et l’Argentine. Il écrit de nombreux ouvrages de fiction et d’essais, tout en collaborant à divers journaux et magazines. Il se voit accorder le E.M Forster Award en 1995 par l’Académie Américaine des Arts et des Lettres. Son premier roman, (...)

  • Colum McCann

    Colum McCann est né dans la banlieue de Dublin en 1965. Il est l’auteur de cinq romans : Le Chant du coyote (1996), Les Saisons de la nuit (1998), Danseur (2003), Zoli (2007), Et que le vaste monde poursuive sa course folle (Belfond, 2009), ainsi que de deux recueils de nouvelles, La Rivière de l’exil (1999) – prix Rooney littérature irlandaise en 1994 – et Ailleurs, en ce pays (2001). Tous ses ouvrages ont été publiés en France aux éditions 10/18 et réédités, pour la plupart, chez Belfond en 2007. Il (...)

  • Dermot Bolger

    Dermot Bolger est né en 1959 dans la banlieue ouvrière du nord de Dublin. Il a écrit sept romans, des pièces de théâtre et publié plusieurs volumes de poèmes. Sa première pièce The Lament for Arthur Cleary (1989), a reçu le prix Samuel Beckett, le prix Stuart Parker de la B.B.C. et une distinction spéciale au Festival d’Edimbourg. Entre 1977 et 1992, il a dirigé la maison d’édition Raven Arts Press. En 1997, il a écrit en collaboration avec six autres romanciers irlandais – où l’on retrouve Roddy Doyle, (...)

  • Efraín Jara Idrovo

    Efraín Jara Idrovo est né en 1926 à Cuenca, en Équateur. Il est poète, essayiste et professeur à l’université. Il reçut en 1999 le prix national Eugenio Espejo, récompensant la totalité de son œuvre. Il a dirigé la revue El Guacamayo y la Serpiente, de la maison de la culture d’Équateur, Núcleo del Azuay. Parmi ses recueils de poésies, on peut citer : Tránsito en la ceniza (1947), Rastro de la ausencia (1948), Dos poemas (1973), Sollozo por Pedro Jara (1978), El mundo de las evidencias (1980), In memoriam (...)

Pages suivantes > 0 | 10

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Web design Imediagin | visiteurs en ce moment - info visites 168652