Accueil > EDITION > Après la résidence..... > De Mario CAMPANA à Antônio DUTRA (biographies, extraits bilingues et (...)

De Mario CAMPANA à Antônio DUTRA (biographies, extraits bilingues et vidéos)

Mario CAMPANA
JPEGAvant ils arrivaient en train
traduit de l’espagnol (Equateur) par Françoise Garnier
Catalogue Éditions Verdier
.



Miguel Angel CAMPODÓNICO vidéo
Homme sans mots
traduit de l’espagnol (Uruguay) par Françoise Campo-Timal
Catalogue Éditions Verdier
.


Martin CASTAGNET
JPEGLes corps de l’été
traduit de l’espagnol (Argentine) par Julia Azaretto
Catalogue Éditions Verdier
.



Buster C. DANIELS
La mise en corps
traduit de l’allemand (Autriche) par Didier Viaud
nous contacter
.


Sergio CHEJFEC
Cinq
traduit de l’espagnol (Argentine) par Michel Lafon
nous contacter
.


Ying CHEN
Impressions d’été
traduit du chinois par l’auteur
Catalogue Éditions Verdier
.


Marcelo COHEN vidéo
Inoubliables soirées
traduit de l’espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon
Catalogue Éditions Verdier
.
.


Giuseppe CONTE vidéo
Le manuscrit de Saint-Nazaire
traduit de l’italien par Jean-Baptiste Para
nous contacter
.


Rosita COPIOLI vidéo
Odyssée au miroir de Saint-Nazaire
traduit de l’italien par Jean-Yves Masson
Catalogue Éditions Verdier
.


Milo DE ANGELIS vidéo
L’océan autour de Milan et autres poèmes
traduit de l’italien par Jean-Baptiste Para
nous contacter
.

Miguel DE FRANCISCO vidéo
Histoire des Four Roses et des sept sœurs
traduit de l’espagnol (Colombie) par Alain Keruzoré
nous contacter
.


Giancarla DE QUIROGA
Une chambre à soi à Saint-Nazaire
traduit de l’espagnol (Bolivie) par Colette Le Goff
nous contacter
.



Marosa DI GIORGIO vidéo
Missels
traduit de l’espagnol (Uruguay) par Gabriel Saad
nous contacter
.

Michael DONHAUSER
Dix sept diptyques en prose
traduit du l’allemand (Autriche) par Laurent Cassagnau
Catalogue Éditions Verdier
.


DUO DUO
Poèmes de Saint-Nazaire
traduit du chinois par Chantal Chen-Andro
Catalogue Éditions Verdier
.



Antônio DUTRA
Jours de Faulkner
traduit du portugais (Brésil) par Sebastien Roy
Catalogie Éditions Verdier

Articles de cette rubrique

  • Duo Duo

    Duo Duo
    De son vrai nom Li Shizheng, est né en 1951 à Pékin. La Révolution culturelle éclate alors qu’il est encore au collège. Il est incorporé dans une brigade de production non loin de Pékin à Baiyangdian. Il y restera de 1969 à 1975, rejoint par d’autres poètes dont Mangke. Il commence à écrire de la poésie en 1972, de la prose en 1975. Journaliste de 1980 à 1989, il est témoin des événements de Tian’anmen, mais doit se rendre le lendemain à l’étranger en réponse à une invitation. Il vivra longtemps en (...)

  • Extrait Antônio DUTRA

    Antônio DUTRA
    Jours de Faulkner
    traduit du portugais (Brésil) par Sebastien Roy
    ISBN 978-2-911686-57-3
    2008
    18 €
    L’irritation s’insinuait comme un léger mal de tête, sans que le mouvement monotone des hélices, qui laissaient à l’arrière des moteurs une tache grisâtre, ronde et uniforme, n’en fût vraiment la cause. Ce n’était pourtant pas une musique agréable à ses oreilles, au contraire : le bruit entretenait en lui le malaise qui, pour une raison quelconque, rendait plus aiguë la sensation d’un (...)

  • Extrait Buster C. DANIELS

    Buster C. DANIELS
    La mise en corps
    traduit de l’allemand (Autriche) par Didier Viaud
    ISBN 2-903945-68-3
    1995
    15 €
    La personne
    Si je regarde dans le miroir et que je remue la main droite, par exemple si j’écris, je vois dans ce miroir un homme qui remue la main gauche et exécute avec elle des mouvements semblables aux miens. Il exécute des mouvements, et ma réflexion seule en découvre le sens. Je suis devenu (lui je suis par mimétisme, parce que je pastiche l’homme du miroir tout en (...)

  • Extrait Conte Manuscrit de Saint-Nazaire

    Giuseppe CONTE
    Le manuscrit de Saint-Nazaire
    traduit de l’italien par Jean-Baptiste Para
    ISBN 2-903945-45-8
    1989
    9 €
    Première partie
    Dialogue des grues et du vent
    Le vent descendait chaque nuit dans le port de Saint-Nazaire. Il passait par la plage noire, soulevait le sable noir, déchaînait des tourbillons d’algues et de coquillages, puis il enjambait les môles, franchissait l’écluse en jetant un regard de défi au pont levant – un jour ou l’autre c’est moi qui te hausserai, semblait-il dire – (...)

  • Extrait de Mario CAMPANA

    Mario Campaña Avant ils arrivaient en train Nouvelles traduites de l’espagnol (Équateur) par Françoise Garnier ISBN 978 2 911686 82 5 232 p 15 € 2012
    Pedro le boiteux
    Il y a des gens qui vont toujours en ligne droite. Ils partent de A et arrivent à B sans s’arrêter, pas même aux carrefours, et sans jamais changer de chemin. Et il y a, par contre, des vies dont le parcours zigzague diablement, suivant des itinéraires que, de loin, personne ne parvient à déchiffrer, à associer à une figure (...)

  • Extrait DUO DUO

    DUO DUO
    Poèmes de Saint-Nazaire
    traduit du chinois par Chantal Chen-Andro
    ISBN 978-2-911686-52-8
    2008
    15 €

    Poèmes de Saint-Nazaire
    dans le cercle du pardon au champ de blé
    faucher ce lac originel, ces
    sœurs originelles, au-dessous de tout
    évanouis déjà dans la quête
    sur la piste où court la foudre
    enfouissant ce départ
    un sac de lumière nous retient de vivre
    notre champ réel est là-bas
    traduit du chinois par Chantal Chen-Andro
    桑那在尔的诗
    在原谅麦田的圈里
    割这品级以下的
    原先的湖,原先的姐妹
    已在寻找中消失了 (...)

  • Extrait Giancarla DE QUIROGA

    Giancarla DE QUIROGA
    Une chambre à soi à Saint-Nazaire
    traduit de l’espagnol (Bolivie) par Colette Le Goff
    ISBN 2-903945-75-6
    1996
    11 €

    J’arrivai à Saint-Nazaire une nuit de novembre. J’ouvris la porte du balcon de l’appartement et je fus éblouie par l’éclat des lumières du port : lueurs vives des grues, scintillements d’invisibles bateaux glissant sur la mer, pulsations phosphorescentes du phare d’en face. Le vent me décoiffa puis déposa sur mes lèvres un baiser salé.
    Je ne parvins pas à (...)

  • Extrait Les corps de l’été

    Martin Felipe Castagnet Les corps de l’été traduit de l’espagnol (Argentine) par Julia Azaretto Prix de la Jeune Littérature Latino-américaine 2012 ISBN 978 2 911686 86 3 200 p 15 € 2012
    C’est bien d’avoir de nouveau un corps, même si c’est un gros corps de femme que personne ne veut, et de marcher sur le trottoir en sentant la rugosité du monde. La chaleur sature la peau. Les yeux se ferment : il y a encore peu de temps, aucune lumière ne me comblait. J’aime aussi tousser jusqu’à être rauque ; (...)

  • Extrait Marcelo COHEN

    Marcelo COHEN
    Inoubliables soirées
    traduit de l’espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon
    ISBN 2-903945-67-5
    1995
    18 €

    Une fois par mois, le fils de la chanteuse de tangos allait écouter sa mère dans un vieux théâtre de l’avenue Marailas.
    La chanteuse de tangos se produisait dans une tenue sobre et insolente, traversait la scène en diagonale jusqu’au point doré où les effets d’acoustique neutralisaient ses graillements furtifs. Elle commençait souvent le récital avec Quizá porque me miras*. (...)

  • Extrait Marosa DI GIORGIO

    Marosa DI GIORGIO
    Missels
    traduit de l’espagnol (Uruguay) par Gabriel Saad
    ISBN 2-903945-97-7
    1994
    15 €

    Messe Pascale
    Un chien-renard apparut et il entra dans la ronde. Il avait un long museau ; il trotta un peu et il vola un œuf de ceux qui étaient sur le rebord de la fenêtre, pour offrir. Il l’emporta en le tenant dans la gueule, mais sans serrer les dents. Il revint en chercher un autre, et un autre encore. Il les emportait et il revenait dans le noir, juste avant l’aube. Il (...)

Pages suivantes > 0 | 10 | 20

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Web design Imediagin | visiteurs en ce moment - info visites 151643