Le programme

18 au 21 novembre 2021
Saint-Nazaire - Alvéole 12
22 au 24 novembre 2021 Paris et Ile de France

Oslo / Hanoï
La vie des langues

En partenariat avec En attendant Nadeau, journal en ligne de la littérature, des idées et des arts

Avant les rencontres

Samedi 13 novembre
Atelier traducteur d’un jour - en partenariat avec ATLAS
italien/ français - Lise Caillat
A partir d’un texte de Ubah Cristina Ali Farah extrait de Un sambouk traverse la mer, meet 2020

Médiathèque Etienne Caux
6 rue Auguste Baptiste Lechat 44600 Saint-Nazaire
Sur réservation : 02 44 73 45 60
Jusqu’au 15/11/2021, le passe sanitaire sera demandé au public pour assister aux animations de la médiathèque.

LA VIE DES LANGUES - Patrick Deville - Directeur litéraire

Si on ne souscrit pas au mythe de Babel, leur apparition est énigmatique : elles naissent, croissent, se déploient, rayonnent, puis s’éteignent. Nous savons tous que nous parlons, écrivons surtout, de futures langues mortes. Le passé de notre propre langue, le temps passant, se dérobe : la plupart des lecteurs français lisent aujourd’hui les œuvres de Rabelais ou de Montaigne dans des versions modernisées. Cette vie des langues, leur évolution, leur fragilité, est le thème des rencontres internationales Meeting de cette année 2021, à Saint-Nazaire et à Paris.
Les écrivains invités se penchent ici sur l’histoire de leur propre langue d’écriture et de lecture. Les deux littératures mises à l’honneur lors de cette dix-huitième édition des Rencontres sont la norvégienne et la vietnamienne, écrivains norvégiens confrontés à la dualité nationale de leurs langues d’usage, nynorsk et bokmål, écrivains vietnamiens maniant l’une des rares langues asiatiques transcrite en alphabet latin, le quôc ngū, après les écritures hán puis nôm d’origines chinoises. Et nous demanderons à tous ces écrivains, depuis différentes régions du monde, d’Espagne et des Comores, de la Somalie comment ils ont découvert la littérature mondiale traduite dans leurs langues.

Les œuvres classiques sont souvent retraduites tous les vingt ou trente ans.

Parce que la langue de réception évolue, se modifie. Nous leur demanderons aussi cela : comment, pendant ces années de leur propre écriture, depuis leurs débuts littéraires, ils ont, ou non, tenu compte des modifications et des changements intervenus autour d’eux dans leur langue d’écriture.

Jeudi 18 novembre

18H Littérature vietnamienne contemporaine

Avec : Do Kh., Thuân, Doan Cam Thi professeur à l’Inalco
Médiathèque Etienne Caux
6 rue Auguste Baptiste Lechat 44600 Saint-Nazaire

20H30 cinéma
Bi n’aie pas peur de Phan Dang Di
En présence des auteurs vietnamiens
Cinéma le Tati
Scène nationale de Saint-Nazaire
2 bis rue Albert de Mun 44600 Saint-Nazaire

Vendredi 19 novembre
Alvéole 12 - Saint-Nazaire

15H Dialogue Ubah Cristina Ali Farah

Modération : les élèves du lycée expérimental
Interprète Paul-André Claudel

18H Choisir sa langue

Dialogue avec : Abnousse Shalmani et Ali Zamir
Modération Pierre Benetti

19H30 Littérature norvégienne contemporaine

Rune Christiansen et Eivind Hofstad Evjemo
Modération Yann Nicol
Interprète : Hélène Hervieu

Samedi 20 novembre
Alvéole 12 - Saint-Nazaire

14H30 Ecrire mais dans quelle langue ? - Philippe Papin

La tradition littéraire vietnamienne, avant le XXe siècle, est un long fleuve mais qui possède deux sources : l’une, par l’écriture en chinois, qui est très liée à un contexte exogène et à des thèmes élevés ; l’autre, par l’écriture vernaculaire,
fondée sur les sinogrammes elle aussi, qui puise dans la culture populaire. L’écrivain de jadis, socialement placé entre l’une et l’autre, a dû faire des choix.

16H Remise des prix Laure Bataillon et Bernard Hoepffner
Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, le prix Laure Bataillon
récompense la meilleure oeuvre traduite de l’année.

Cette année le prix sera remis à Gonçalo M. Tavares et Dominique
Nédellec pour Le quartier, les messieurs, Viviane Hamy, 2021.
François-Michel Durazzo, Le testament d’Alceste, Zulma, 2020
Remise du prix Bernard Hoepffner à Rachel Ertel pour sa traduction de Heures rapiécées de Avrom Sutzkever, éditions de l’Eclat
Modération : Yann Nicol

18H La vie des langues

En dialogue Mona Høvring et Sylvain Prudhomme
Lectures bilingues en partenariat avec l’association L’écrit parle.
Modération : Norbert Czarny
Interprète : Hélène Hervieu

19H30 La vie des langues

En dialogue : Thuân et Manuel Vilas
Lectures bilingues en partenariat avec l’association L’écrit parle.
Modération : Valérie Marin la Meslée
Interprète : Françoise Garnier

Dimanche 21 novembre
Alvéole 12 - Saint-Nazaire

11H Lectures

avec Dominique Nédellec, traducteur de Gonçalo M. Tavares et Yann Nicol

12H Déjeuner public avec les écrivains
Sur réservation : meetingsaintnazaire@gmail.com

14H Choisir sa langue

Avec Do Kh. et Sylvain Prudhomme
Modération : Norbert Czarny

16H30 Ecrire à Saint-Nazaire

Rencontre avec Ubah Cristina Ali Farah et Ercan y Yılmaz
Modération : Valérie Marin la Meslée
Interprètes : Paul-André Claudel et Timour Muhidine

18H La vie des langues

Dialogue avec Sarah Chiche et Garrett Caples
Modération : Pierre Benetti
Interprète : Morgane Saysana

19H30 Spectacle - Danser mais dans quelle langue ?

Je ne parle pas vietnamien bien que à moitié vietnamienne, l’autre moitié est berrichonne. Mais je suis danseuse et je sais que cette langue est cachée en moi, qu’elle y est même compressée comme sur les stèles vietnamiennes qui rendent volontairement illisibles les noms des morts pour les protéger
des mauvais esprits.
Le texte « Bleu » de Phan Hô Nhiên me touche, il y est question de traduction, de la langue natale comme d’un chez soi : Mon père viêt était Huynh Thanh Van, Nuage Bleu.Je suis Huynh Thanh Loan, Oiseau Bleu.
A même mon corps, je vais tenter de décompresser cette
langue que je ne prononce pas. Je vais tenter la traduction de Bleu à même l’anatomie, les muscles, les viscères et les
articulations.
A même le texte, à même le corps, je vais tenter de retourner chez moi. Et de faire résonner les langues, le vietnamien, la danse et le français, les unes dans les autres.
Emmanuelle Huynh

Chorégraphie et danse d’Emmanuelle Huynh sur le texte Bleu
de Phan Hon Nhien, extrait du recueil Meeting n°18, meet 2020

Lundi 22 novembre
17H Rencontre Littérature vietnamienne contemporaine
Bui Chat, Do Kh., Phan Hon Nhien, Thuân, Doan CamThi professeur à l’Inalco
Modération : Jean-Pierre Han, rédacteur de la revue Les Lettres françaises
Auditorium INALCO
2, rue de Lille 75007 Paris

Mardi 23 novembre
19H Dialogue Garrett Caples et Olivier Brossard
A l’occasion de la parution du recueil bilingue : Pour les dieux que j’ai connus, meet 2021
Modération : Claude Grimal, En attendant Nadeau
Maison de la Poésie
Passage Molière - 157, rue Saint-Martin - 75003 Paris

20H Librairie L’attrape coeur
Rencontre avec Mona Høvring et Rune Christiansen
42, avenue Junot, 75018 Paris

Mercredi 24 novembre
18H Rencontre autour de la littérature norvégienne contemporaine
Avec Rune Christiansen, Eivind Hofstad Evjemo, Vigdis Hjorth, Mona Høvring
Modération : Norbert Czarny
Interprète : Hélène Hervieu
Bibliothèque Sainte Geneviève nordique
6, rue Valette - 75005 Paris
https://www.facebook.com/BibliothequeNordique

Samedi 27 novembre
16H D’une langue l’autre : l’écriture chez Thuân et Do Kh., écrivains de l’exil.
Modération : Doan CamThi professeur à l’Inalco
Fondation TD Mémoire
17, rue André Thome, 78490 Montfort l’Amaury