Prajwal Parajuly

Fils d’un père indien et d’une mère népalaise, Prajwal Parajuly partage son temps entre New York et Oxford, mais disparaît régulièrement à Gangtok, sa ville natale dans l’Himalaya indien. Son premier recueil de nouvelles, The Gurkha’s Daughter (Quercus, 2012) a été plébiscité par la critique et nominé pour les Prix Dylan Thomas. Son premier roman, Land where I flee, est paru en 2013. Considéré à sa sortie comme « le roman d’Asie du Sud le plus intelligent et le plus divertissant des dix dernières années », il a été traduit en français par Benoîte Dauvergne et publié sous le titre Fuir et revenir aux éditions Emmanuelle Collas en 2020.