Scholastique Mukasonga

JPEG - 164.3 ko

Elle est née à la fin des années 1950 au Rwanda. Elle eut une enfance troublée par la terreur des Hutu dans les années 1960. En 1968, elle passe l’examen national qui fut un succès inespéré pour elle qui, pendant ses années d’école, fut humiliée par ses camarades Hutu. Puis de 1971 à 1973 elle sera admise dans l’école d’assistante sociale de Butare où elle eut l’illusion d’une vie normale. Au moment du génocide de 1994, Scholastique Mukasonga vit en France. Elle réside actuellement à Saint-Aubin sur mer où elle exerce le métier d’assistante sociale. Son premier récit : Inyenzi ou les cafards (2006), raconte son enfance à Nyamata où sa famille a été déportée en 1960, puis massacrée pendant le génocide de 1994. Suivront dans la collection Continents Noirs La Femme aux pieds nus, (2008), L’iguifou, Nouvelles rwandaises (2010) et Notre-Dame du Nil (2012).

Inyenzi ou les cafards, Continents Noirs, Gallimard, 2006
La femme aux pieds nus, Continents Noirs, Gallimard, 2008 - Folio 2012
L’iguifou, Nouvelles rwandaises, Continents Noirs, Gallimard, 2010
Notre-Dame du Nil, Continents Noirs, Gallimard, 2012