Accueil > EDITION > La revue bilingue meet > meet n°01 Trieste / Buenos Aires

meet n°01 Trieste / Buenos Aires


ISBN 2-903945-330
1997 / 15 €

Extraits bilingues

Sommaire : César Aira (Argentine), Raúl Antelo (Argentine), Claribel Alegría (El Salvador), Ernesto Cardenal (Nicaragua), Roberto Castillo(Honduras), Giuseppe Conte (Italie), Hugo Gola (Argentine), Hawad (Touareg), Ana Istarú (Costa Rica), Enrique Jaramillo Levi (Panama),Nikolaï Kantchev (Bulgarie), Katica Kulavkova (Macédoine), Tatiana Lobo (Costa Rica), Augusto Monterroso (Guatemala), María Negroni(Argentine), Giuseppe O.Longo (Italie), Boris Pahor (Italie), Jean-Baptiste Para (France), Sergio Ramírez (Nicaragua), Anacristina Rossi (Costa Rica), Roberto Sosa(Honduras), Victor Sosnora (Russie), Salah Stétié (Liban), Fulvio Tomizza (Italie), Ilarie Voronca (Roumanie), Gao Xingjiang (Chine).

Quinze gravures d’Anna Sobol-Wejman.

Articles de cette rubrique

  • Ana Istarú

    Ana Istarú est une poétesse, dramaturge et comédienne costaricienne née en 1960. Son livre, Saison de fièvre, a été publié en 1996 aux éditions La Différence. Elle a participé aux rencontres sur Les littératures d’Amérique centrale en 1997 à l’hôtel de la plage et a publié Poèmes dans la revue meet n°1 Trieste / Buenos Aires, meet 1997

  • Anacristina Rossi

    Anacristina Rossi est romancière costaricienne. Elle a publié Maria la noche (1985), La loca de Gandoca (1992) et Situaciones coyugales (1993). Elle a participé aux rencontres de l’hôtel de la plage sur Les littératures d’Amérique centrale
    La folle de Gandoca, revue meet n°1 Trieste / Buenos-Aires.

  • Augusto Monterroso

    Augusto Monterroso est né au Honduras en 1921 et est décédé en 2003 à Mexico. Autodidacte, il fonde en 1937 l’Association des jeunes artistes et écrivains du Guatemala, qui sera à l’origine de la « Génération de 40 ». Parallèlement, il lutte contre la dictature de Jorge Ubico, en signant le manifeste des 311 et en fondant avec des amis le journal politique El espectador. Arrêté, il demande l’exil politique au Mexique en 1944. La révolution d’octobre et l’élection de Juan José Arévalo lui permettent en 1945 (...)

  • Boris Pahor

    Boris Pahor est né à Trieste en 1913. Trieste était autrichienne jusqu’en 1920, puis elle a été rattachée à l’Italie. À l’école, il y eut d’abord l’éradication de sa langue natale (le slovène), puis les fascistes italiens incendient la Maison de la culture slovène en 1920. Quand les Nazis ont pris le contrôle de la région en 1944, il rejoint les rangs de l’armée de libération yougoslave. Arrêté, il fut déporté en Alsace, puis en Allemagne. Pèlerin parmi les ombres (La Table ronde, 1990), son premier livre (...)

  • César AIRA (vidéo)

    César AIRA est né en 1949 à Coronel Pringles, dans la Province de Buenos Aires. Romancier, nouvelliste, essayiste, dramaturge et traducteur. Quelques romans ont été traduits en français dont Nouvelles Impressions du Petit-Maroc (édition bilingue, meet, 1991). Depuis 1967, il réside à Buenos Aires. Polyglotte, il a lu tous les classiques français en langue originale, il découvre Proust et vénère Rimbaud à quatorze ans. Après la mort de Roberto Bolaño, il est considéré comme l’un des écrivains (...)

  • Claribel Alegría

    Claribel Alegría est née en 1924 à Estelí, au Nicaragua et a grandi au Salvador. Son œuvre (poésie et roman) suit les lignes des poètes de son époque, en cherchant la dénonciation sociale et la revendication des droits avec un langage qui est parfois « anti-littéraire ». Elle a également écrit sur l’histoire latino-américaine et pour la jeunesse. En 1978 elle a reçu le prix Casa de las Americas Prize de Cuba pour sa collection de poésies, Sobrevivo.
    Elle a participé aux Rencontres sur les littératures (...)

  • Enrique Jaramillo Levi

    Enrique Jaramillo Levi est un poète et nouvelliste né en 1944 à Colón au Panama. Il vit aujourd’hui au Mexique. Il est l’auteur de plusieurs anthologies des poésies panaméennes et mexicaines.
    Silvia, je t’aime, revue meet n°1 Trieste / Buenos-Aires, meet 1997.

  • Ernesto Cardenal

    Ernesto Cardenal est né en 1925 au Nicaragua, il est prêtre, théologien, poète et homme politique. Il a étudié la littérature à Managua et à Mexico, puis en en Italie, en Espagne, aux États-Unis et en Suisse. En 1950, lors de son retour au Nicaragua, il participe à la Révolution d’avril contre le gouvernement d’Anastasio Somoza. Le coup d’État échoue et il entre chez les trappistes du Kentucky et est ordonné prêtre catholique en 1965. Il part vers les Îles Solentiname, où il fonde une communauté monastique (...)

  • Fulvio Tomizza

    Fulvio Tomizza est né en 1935 et est décédé en 1999. Romancier italien, deux de ses livres sont disponibles en français : L’héritière vénitienne et La vie meilleure aux éditions Grasset.
    Il est triste de vieillir dans une ville de vieillards, revue meet n°1 Trieste / Buenos-Aires, meet 1997

  • Gao Xingjian

    Né en 1940 à Ganzhou en Chine. Il est un écrivain, dramaturge et peintre français depuis 1997. Dans son pays natal, son avant-gardisme et sa liberté de pensée lui ont attiré les foudres du Parti communiste chinois. Lors de la Révolution culturelle, il passa près de six années dans les camps de rééducation à la campagne. Le caractère subversif de ses œuvres finit par le contraindre à l’exil. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2000 pour l’ensemble de son œuvre. Son roman le plus célèbre est La Montagne (...)

Pages suivantes > 0 | 10 | 20

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Web design Imediagin | visiteurs en ce moment - info visites 170059