LE PRIX LAURE-BATAILLON

Créé en 1986 par les villes portuaires de Nantes et de Saint-Nazaire, ce prix récompense la meilleure oeuvre de fiction traduite en français dans l’année. Il est soutenu depuis 2013 uniquement par la ville de Saint-Nazaire. En hommage à Laure BATAILLON, lauréate en 1988, son nom a été donné au Prix après sa disparition.

Le Prix Laure-Bataillon est attribué conjointement à l’écrivain étranger et à son traducteur en langue française. Il est doté de 10 000 €, remis pour moitié à l’auteur et pour moitié au traducteur.

Depuis 2oo3, meet remet aussi chaque année le Prix Laure-Bataillon classique.

Le jury du Prix Laure-Bataillon est constitué d’écrivains, de traducteurs et de critiques littéraires : Marianne ALPHANT, Damien AUBEL, Geneviève BRISAC, Patrick DEVILLE, Agnès DESARTHE, Gérard MEUDAL, Jean-Baptiste PARA, Anne-Marie GARAT, Alain NICOLAS.

Crédit photo : Håkan Lindquist

Articles de cette rubrique

  • Agnès DesartheLire la suite de «Agnès Desarthe»

    , par EB

    Traductrice de l’anglais, elle a reçu en 2007 pour Les Papiers de Puttermesser de Cynthia Ozick le prix Maurice-Edgar Coindreau et le prix Laure-Bataillon. Romancière, outre de nombreux ouvrages pour la jeunesse, elle a publié notamment : Un secret sans importance (prix du Livre Inter 1996), Dans (...)

  • Damien AubelLire la suite de «Damien Aubel»

    , par EB

    Il vit et travaille à Paris où il est critique littéraire et cinéma pour le magazine Transfuge. Il aime penser que la littérature reste une pratique magique qu’elle échappe ainsi à l’esprit de sérieux. Possessions est son premier roman, éditions Inculte, (...)