Colombie

Miguel de Francisco - en résidence à la MEET en 1988 - vidéo

Il a eu une enfance cosmopolite (Paris, Madrid, Bogotá, Rome). Il a travaillé à Barcelone pendant quinze ans chez des éditeurs espagnols, puis six années à Vienne (ONU) et il y a plus d’une vingtaine années, il fixa sa résidence à Paris (Musée d´Art Moderne du Centre G. Pompidou et Ministère de la culture). Il a reçu trois bourses du Centre National des Lettres, outre de la Noesis Fondation de Espagna. Aux éditions l’Harmattan, Armoire de célibataires (1996) et Le nain et le trèfle (El Enano Y El Trebol, 2005). Autre œuvre traduite en français Histoire des Four Roses et des sept Sœurs (meet, 1989).

Orlando Sierra Hernandez - en résidence à la MEET en 1995 -
Né en 1959. Journaliste colombien, il était directeur adjoint du journal La Patria de Manizales. En 2002, il a été assassiné par balles devant l’entrée de son journal. En traduction française, La gare des rêves, est paru en édition bilingue (meet, 2007).

Pablo Montoya Campuzano - en résidence à la MEET en 2015 -
Il travaille à l’Université d’ Antioquia, à Medellin, comme professeur de littérature latino-américaine et française. Son œuvre d’écrivain est composée de romans, de contes et d’essais ainsi que de proses poétiques.
Traducteur, il a traduit des écrivains français (Michel Tournier, Yves Bonnefoy, Julien Gracq, L. F. Céline, Pascal Quignard, Pierre Michon, Michel Houellebecq) tout comme des écrivains africains d’expression française (Emmanuel Dongala, Paul Dakeyo, Joseph Anouma, Amadou Lamine Sall, Babacar Sall, Cossy Guenou, Kously Lamko, Léopold Congo Mbemba, Abdourahman Waberi et Alain Mabanckou). Son travail a toujours eu l’objectif de diffuser les différentes voix de la littérature française en Colombie et particulièrement à Medellin.
Il a obtenu en 2015 le prix Rómulo Gallegos, considéré comme étant la plus haute distinction littéraire d’Amérique latine.
Vidéo de son intervention aux rencontres littéraires internationales Meeting n°13 pendant sa résidence en 2015