Accueil > ECRIVAINS ET TRADUCTEURS > Les traducteurs publiés ou récompensés par la meet > Georges Arès

Georges Arès

Suisse de naissance, Georges Arès (de son vrai nom Cornélius Heym) a fait des études de lettres à l’université de Lausanne. Il participe à la création de la revue « Rencontre » puis s’établit à Paris où il fait carrière dans l’édition, - chez Denoël d’abord, puis chez Gallimard où il reste plus de 25 ans. Sous la direction de Pierre Nora, il y est responsable des traductions de l’allemand dans la collection « Sciences humaines » et collabore à la célèbre collection « Connaissance de l’inconscient » dirigée par J.-B. Pontalis. Il traduit pour Gallimard « Mimesis » d’Auerbach et des oeuvres de S. Freud, F. Nietzsche, de l’écrivain suisse Adolf Muschg, etc. Sa traduction, chez le même éditeur, de « Requiem pour une femme romantique » de H.-M. Enzensberger est ditinguée, en 1995, par le Prix Laure Bataillon. Signalons encore, chez d’autres éditeurs, ses traductions de Max Planck, Josef Popper-Linkeus, Herbert Marcuse. Georges Arès est en outre l’auteur de trois ouvrages : Horizon Guérilla (1970), Parler Suisse - Parler Français (1994), La Suisse.

Répondre à cet article

Dans la même rubrique

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Web design Imediagin | visiteurs en ce moment - info visites 151795