Auður Ava Ólafsdóttir

Explorant avec grâce les troublantes drôleries de l’inconstance humaine, Auður Ava Ólafsdóttir poursuit, depuis Rosa candida, une œuvre d’une grande finesse, qui lui a valu notamment le Nordic Council Literature Prize, la plus haute distinction décernée à un écrivain des cinq pays nordiques. Encensée par la presse, elle est aussi la lauréate de l’Íslensku bókmenntaverðlaunin, le plus prestigieux prix littéraire islandais, pour Ör, et du Prix Médicis étranger pour Miss Islande.

La vérité sur la lumière, traduit de l’islandais par Eric Boury, Zulma 2021
Ör, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2020
Miss Islande, traduit de l’islandais par Eric Boury, Zulma 2019
Le rouge vif de la rhubarbe, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2018
L’embellie, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2017
Rosa Candida, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2015
L’Exception, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2014
Rosa candida, traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma 2011