Jean-Christophe Bailly

Jean-Christophe Bailly, né en 1949 à Paris, écrivain. Il a longtemps dirigé la collection « Détroits » chez Christian Bourgois et une collection d’histoire de l’art chez Hazan. Il s’est occupé également de théâtre, à la fois comme auteur et comme « fabriquant », souvent à l’étranger (Inde, Russie, Italie) où il a accompagné Georges Lavaudant et Gilberte Tsaï ainsi que Klaus Michael Grüber et Gilles Aillaud.
Outre ses pièces de théâtre, il a publié de nombreux livres. Avant tout des essais mais aussi deux fictions (récits plus que romans), plusieurs journaux de voyage (Inde, USA, Grèce), des poèmes et de nombreux articles. Il est également l’auteur de monographies sur des artistes contemporains et d’un essai sur les portraits du Fayoum paru en 1997..
Auteur indéfinissable, à la croisée de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la philosophie et de la poésie. Il a notamment publié Le versant animal (Bayard, 2007), L’Atelier infini (Hazan, 2007), L’Instant et son ombre (Seuil, 2008), Le Dépaysement (Seuil, 2011, prix Décembre), ainsi que Le Parti pris des animaux et La Phrase urbaine (Seuil, 2013), Café Néon (Arléa, 2021), L’imagement (Seuil, 2020), Une éclosion continue : temps et photographie, Seuil. « Fiction & Cie », 2022.

crédit photo = C © Hermance Triay co