Italie

Milo de Angelis - en résidence à la MEET en 1993 -
vidéo

Né en 1951 à Milan. Poète, romancier et essayiste, il est l’auteur de plusieurs livres de poésie. Il a également traduit plusieurs auteurs français contemporains et d’auteurs grecs classiques Son premier recueil de poésie, Somiglianze, date de 1976. L’océan autour de Milan et autres poèmes est paru en édition bilingue (meet, 1993).

Furio Bordon - en résidence à la MEET en 1993 -

Vit à Trieste, sa ville natale. Licencié en droit, il abandonne la profession d’avocat dès ses vingt-cinq ans pour se consacrer à l’écriture. Comme auteur dramatique, il débute à l’âge de vingt ans avec Scherzoso, ma non troppo (Blagueur, mais pas trop), une pièce écrite pour la télévision et réalisée par la RAI. L’année suivante, le Teatro Stabile de Trieste crée sa première comédie Canto e Controcanto (Chant et Contrechant). Depuis, il a écrit un grand nombre de pièces dont A gentile Richiesta, Tema degli Anni che passano qui a reçu le prix Fondi en 1987, Nel Ventre della Balena et Caro Elvis, cara Janis consacrée meilleure pièce de l’année en 1994 par le prix IDI. Ultime Lune (Les Dernières Lunes, meet), créée en novembre 1995 au Teatro Stabile de Venise avec Marcello Mastroianni, a été jouée pour la première fois en langue française au Rideau de Bruxelles (prix du Meilleur Spectacle de la saison 1997-1998). Cette pièce a été représentée dans de nombreux théâtres d’Europe et d’Amérique. Auteur de romans, il écrit aussi pour le cinéma. Il a dirigé le Teatro Stabile de Trieste de 1988 à 1992, où il a mis en scène de nombreux spectacles. Il a été invité en résidence à la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs.

Giuseppe Conte- en résidence à la MEET en 1987, 1989, 1994 -
vidéo

Giuseppe Conte est né en 1945 à Imperia, en Ligurie. Conseiller pour la poésie de la maison d’édition Guanda, il a collaboré avec plusieurs revues littéraires soit italiennes soit françaises, journaux, magazines et rubriques de poésie pour la RAI. Il a débuté par un volume de critique, La metafora barocca (1972). Il a publié ensuite des recueils de poèmes et des romans. Dans les années quatre-vingt, avec L’océan et l’Enfant, il s’impose comme étant l’une des personnalités italiennes les plus originales de la nouvelle génération de poètes et romanciers. Passionné par la mythologie, il est également l’initiateur du mouvement Mitomodernismo dont l’objectif est de réintroduire le mythe dans l’art et la littérature. Essayiste, écrivain, poète, Giuseppe Conte est aussi le traducteur de William Blake, P.B. Shelley ou Walt Whitman. Dans la collection Les Bilingues : Le manuscrit de Saint-Nazaire (meet, 1989) et sa pièce de théâtre Le roi Arthur et le sans-logis (meet, 1995). Il a également publié à la meet : Les jours du nuage, revue meet n°1 Trieste / Buenos Aires, meet 1997, De Saumur à Angers, Loire & Ocean, meet 2006, Milan / 65 Avoir vingt ans, recueil meeting n°5 en édition bilingue. Il a longtemps vécu à Nice et vit aujourd’hui à San Remo.
Il est venu en résidence à la maison des écrivains étrangers et des traducteurs. Il a participé aux rencontres littéraires "meeting"n°4, Lectures lointaines, "meeting" n°5 Avoir vingt ans

Rosita Copioli - en résidence à la MEET en 1994 -
vidéo

Née à Riccione en 1948. Poétesse, romancière, professeur et critique littéraire, elle est diplômée de l’université de Bologne. Son premier recueil de poésie Splendida lumina solis a remporté le prix Premio Viareggio en 1979 et son deuxième recueil, Furore delle rose a reçu le prix Premio Montale en 1989. Elle a dirigé la revue de poésie, L’altro versante, puis en 1982, Il crepuscolo celtico et en 1988, Anima mundi. Elle est l’auteur de deux essais, I giardini dei popoli sotto le onde (1991) et Il fuoco dell’eden (1992). Sa poésie est entrée dans les anthologies : Care donne (1980), Poeti dell’emilia romagna (1983), et Poeti della quinta generazione (1983) et en traduction française, Odyssée au miroir de Saint-Nazaire qui est paru en édition bilingue (meet, 1996). Elle fait partie de la Société de l’Esthétique Italienne. Elle participe à des revues littéraires, artistiques et philosophiques et à des journaux nationaux.

Roberto Ferrucci - en résidence à la MEET en 2008 -

Né à Venise en 1960, Roberto Ferrucci est écrivain et traducteur.
 Ses publications : Giocando a pallone sull’acqua (Prix Spécial Coni Letteratura 2000 ; Prix à la sélection Bancarella 2000) éditions Marsilio, 1999. Andate e ritorni, Scorribande a nordest (finaliste pour le prix Settembrini 2004), éditions vénitiennes, 2003. Solitudine, une nouvelle publiée dans le recueil de récits I nuovi sentimenti (Marsilio), avec la curatele de Romolo Bugaro et Marco Franzos, 2006. Cosa cambia, aux éditions Marsilio, 2007.Traductions de Jean-Philippe Toussaint : La Télévision (La televisione, Einaudi, 2001), Faire l’amour (Fare l’amore, Nottetempo Edizioni, 2003), Mes bureaux (Mes bureaux, Luoghi dove scrivo, Amos Edizioni, 2005), La mélancolie de Zidane (La malinconia di Zidane, Casagrande, 2007) et Fuir (Fuggire, Fandango, octobre 2007).
Il est venu en résidence à la Maison des Écrivains et Traducteurs de Saint-Nazaire en 2008.

Alberto Garlini - en résidence à la MEET en 2010 -

Alberto Garlini est né en 1969 à Parme. Juriste de formation, il s’est très vite orienté vers l’écriture en publiant de la poésie (le recueil intitulé Le cose che dico adesso) puis de la critique littéraire et enfin des romans. Un sacrifice italien est son deuxième roman après Una timida santità. Parallèlement, il se consacre à l’organisation du festival de Pordenonelegge, tient un atelier d’écriture à l’université de Campobasso et collabore régulièrement aux pages culturelles du Giornale (un quotidien national) et du Messaggero veneto (régional). Il vit à Pordenone, dans le Frioul, avec son épouse. Il est publiéchez Bourgois

Angelo Mastrandrea - en résidence à la MEET en 2014 -
(vidéo)
Né en 1971 à Salerne, il vit aujourd’hui à Rome. Après une maîtrise de droit et un master de journalisme il entre au journal Il manifesto en 1999 et en devient directeur adjoint en 2010. Son travail de journaliste l’amène à couvrir les manifestations du mouvement des altermondialistes en Italie, Europe et dans le monde. Parallèlement il écrit des nouvelles qui sont publiées dans le dossier culturel mensuel de l’hebdomadaire Rassegna sindacale. Il Trombettiere di Custer (édition Ediesse, 2010) rassemble neuf récits de l’émigration italienne. Le massacre des Vaudois dans un village de la Calabre, sera le sujet de son prochain roman.

María Negroni - en résidence à la MEET en 1996 -

Née à Rosario en 1951. Poétesse argentine, elle a vécu dix ans à New York (où elle a obtenu un doctorat en littérature latino-américaine, à la Columbia University). Elle a publié plusieurs recueils de poésie, des essais et traduit Yves Bonnefoy, Valentine Penrose et Georges Bataille. Elle a reçu le prix Guggenheim en 1994. Elle a collaboré à des revues en Espagne, au Mexique, en Argentine et aux États-Unis, et dirige Abyssinia, revue argentine de poésie. Elle a publié en édition bilingue La fleur de coleridge (meet, 2001).

Alberto Nessi - en résidence à la MEET en 1995 -

Né en 1940 à Mendrisio (Tessin). Il enseigne la littérature italienne à Chiasso. Il a publié plusieurs recueils de poèmes, notamment I Giorni feriali, Al Margini qui a remporté le prix Schiller en 1975, Rasoterra, Il Colore della Malva/Fleurs d’ombre qui a été récompensé par le prix Lipp en 2003. Il est également l’auteur d’essais critiques, dont Fermare il tempo dans Il Ticino e i suoi Fotografi. Il a écrit des ouvrages en prose, Le Pays oublié (Zoé, 1986), un portrait de la Suisse italienne, Terra Matta (trois récits du Mendrisiotto, sa région natale, Zoé, 1988), Tutti discendono, Algues noires (en édition bilingue, meet, 2003)

Gregorio Scalise - en résidence à la MEET en 2000 -

Né en 1939. Poète et écrivain italien, il fait partie de la génération des poètes de 68 qui élabora un langage riche d’analogies capable de créer des atmosphères visionnaires et magiques. Il est l’auteur d’œuvres poétiques telles que La resistenza dell’aria (1982), Gli artisti (1986), Danny Rose (1989), La perfezione delle formule (2000), Controcanti (2000), Nell’ombra, nel vento (2005), Donne d’estate (2005) et Nuovi segni (2005). Il est aussi l’auteur de pièce de théâtre, Ha scritto per il teatro I custodi (1979), La donna allo specchio (1982), Milena risponde a Kafka (1986), Marylin (1988), racconto d’autunno (1992) et Sartre (2005). Il a également écrit des pamphlets, Ma cosa c’è da ridere (1993) et Talk show system (1995).