Le programme

Le programme

Jeudi 21 juin
- 15h : Présentation (Antoine de Baecque/Patrick Deville) : « Devant l’histoire, que peut la littérature ? »
- 15h30-16h45 : Table-ronde 1, animée par Yann Nicol (Quentin Deluermoz, Alexandre Gefen, William Marx, Alain Vaillant) : « Frontière sensible et Usages de l’autre » (ce qui sépare et réunit l’histoire et la littérature ; l’usage des textes littéraires par les historiens/l’usage des textes d’historiens par les écrivains).
- 17h-18h : Atelier 1 (Antoine de Baecque) : « L’agencement historique d’un roman (à propos de deux livres à venir sur les crétins des Alpes) »

- 21h : Projection de Tahrir, place de la Révolution, de Stefano Savona (2011), présenté et commenté par Dork Zabunyan, « Mal de fiction et passages de l’histoire ».

Vendredi 22 juin
- 10h-11h30 : Table-ronde 2, animée par Yann Nicol (Emmanuel Bouju, Bérenger Boulay, Quentin Deluermoz, Dominique Kalifa) : « Le style des historiens : l’histoire a-t-elle une écriture ? »
- 12h-12h15 : lecture 1 (Mélanie Traversier)
- 12h15-13h : Dialogue entre Jean-Christophe Bailly et Patrick Deville, animé par Antoine de Baecque

- 15h-15h15 : lecture 2 (Mélanie Traversier)
- 15h15-16h : Atelier 2 (Jakuta Alikavazovic) : « Les empreintes historiques d’un roman, L’Avancée de la nuit »
- 16h15-16h30 : lecture 3 (Mélanie Traversier)
- 16h30-17h45 : Table-ronde 3, animé par Antoine de Baecque (Adrien Bosc, Olivier Cadiot, William Marx, Martial Poirson) : « Les fabriques croisées : de l’archive au récit, comment littérature et histoire s’écrivent mutuellement ? »
- 18h-19h : Conférence (Alexandre Prstojevic) : « Comment la Shoah est devenue un sujet romanesque »

Samedi 23
- 10h-11h15 : Table-ronde 4, animée par Yann Nicol (Alexandre Gefen, Dominique Kalifa, Martial Poirson, Alain Vaillant) : « De l’histoire chez les écrivains : la littérature, un savoir pour l’histoire ? »
- 11h30-12h : Lecture 4 (Mélanie Traversier)
- 12h-13h : Conférence de clôture (Patrick Boucheron)