Mauricio Electorat

JPEG - 178 ko

Il est né à Santiago en 1960. Il a publié deux recueils de poésie Un bœuf sur ma langue (GrilloM, 1987) et Mientre Lorando (Auqui, 1989). Ses romans Le Paradis trois fois par jour (Prix de littérature de la ville de Santiago, Gallimard, 1997), La burla del tiempo (Prix Biblioteca Breve, 2004), le recueil de nouvelles Nunca fui a Tijuana y otros cuentos (Cuarto Propio, 2000), ainsi que Las islas que van quedando (2009) ont reçu le Prix du Conseil national du livre et de la lecture, les récompenses littéraires annuelles les plus importantes au Chili. Sartre et la Citroneta (Métailié, 2006) s’est vu décerner le Prix Rhône-Alpes du Livre de la meilleure traduction de 2006.