Goran Tocilovac

Goran Tocilovac est né à Belgrade, Yougoslavie, en 1955. Bien que sa langue maternelle soit le serbe, il a adopté l’espagnol comme langue d’écriture. Grâce à la carrière diplomatique de son père, il a vécu à New-York, Buenos Aires et Lima. Il réside à Paris depuis 1977. Il obtient sa maîtrise en Littératures Hispaniques à l’Université Nationale Principale de San Marcos de Lima, puis son doctorat en Littérature ibéro-américaine à l’Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III. Ses trois premiers romans, Una noche no, Puede ser el tiempo et De la desolación, sont publiés à Lima (1996) sous le titre Trilogía parisina dont les éditions L’Âge d’homme ont publiés les versions françaises Le Temps peut-être (1991), De la désolation (1993) Une nuit, non (1998). Les romans suivants, Cuerpo y olvido et El punto exacto, sont sortis en un seul volume, Extraña comedia (2001). Una caricia y castigo, son dernier roman, est sorti en 2013.